Réseau public pour les communications numériques

Somme numérique

83 rue St Fuscien
80000 Amiens

Tél. : 03 22 22 27 27
Fax : 03 22 22 03 57

Télécharger
le plan d'accès

FRANCE TRES HAUT DEBIT: COMMUNIQUE DE PHILIPPE VARLET

Philippe Varlet, Président de Somme Numérique, vice-président du Conseil Départemental, participe à une délégation de l'AVICCA au ministère de la cohésion des territoires ce mercredi 19 Juillet et publie un communiqué rappelant ses propositions à cette occasion

Somme Numérique va fêter en 2018 son 20ème anniversaire et témoigne ainsi que des collectivités sont engagées depuis longtemps dans l’aménagement numérique de leur territoire. Elles maîtrisent ce sujet, savent ce qui fonctionne et ce qui marche moins bien, connaissent parfaitement les attentes de leurs concitoyens.

1 – Il nous semble absolument nécessaire de respecter le cadre territorial de répartition entre initiative privée et initiative publique. Nous nous sommes engagés dans une perspective de 100 % fibre optique à l’horizon 2025/2026 au plus tard. Nous avons construit notre syndicat et rassemblé nos collectivités autour de cet objectif fédérateur.

2 – Il est tout autant nécessaire que l’Etat maintienne son soutien financier au même niveau, voire l'augmente, puisque nous allons aborder l’équipement des zones les plus rurales.

3 – Avec la Montée en Débit sur le réseau cuivre nous avons créé les conditions d’un déploiement serein et maîtrisé du FTTH.

4 – Aujourd’hui la revendication principale des zones les plus rurales porte sur la téléphonie mobile. Nous estimons que l’Etat, l’ARCEP et les opérateurs de téléphonie mobile doivent créer les conditions d’une couverture rapide du territoire en 4G.

5 – Dans le cas de la Somme, la technologie radio n’a pas été une solution opérationnelle et nous l’avons remplacée par une extension de notre programme initial de Montée en Débit sur le réseau cuivre.

6 – Nous constatons que les coûts restent maîtrisés et généralement en dessous de nos estimations initiales ; mais il convient d’être vigilant sur le maintien des conditions d’une réelle concurrence sur les marchés des collectivités, fortement perturbés par les volontés  des opérateurs intégrés Orange et SFR.

7 – Nous demandons que les opérateurs commerciaux d’envergure nationale soient présents sur les RIP FttH au plus vite. Nous collaborons depuis longtemps avec Orange en particulier et nous ne comprenons pas qu’il ne collabore pas pour passer un maximum de clients sur la fibre là où nous construisons de nouveaux réseaux.

8 – Malgré ce boycott des grands opérateurs la commercialisation de notre réseau rencontre un franc succès, dû à la confiance en notre réseau public, géré par un opérateur d’infrastructure neutre et ayant pour clients des opérateurs agiles, spécialisés dans la fibre optique et déployant des efforts de commercialisation de proximité qui portent leurs fruits, notamment à travers la vente à domicile.

9 – Il conviendra de veiller à ce que l’encadrement par l’ARCEP des tarifs sur nos réseaux ne les rendent pas trop élevés et ne conduise pas à une perte d’attractivité.

10 – Nous sommes prêts à envisager tout ce qui pourra permettre une accélération d’un déploiement effectif à 100 % du FttH, ce qui suppose une instruction plus rapide et plus incitative de nos dossiers par la mission France THD, et notamment de ne pas nous pénaliser à cause des investissements que nous avons réalisés en matière de Montée en Débit sur le réseau cuivre. Ce serait porter un message contradictoire que celui de sanctionner financièrement les collectivités qui ont mis en place des technologies transitoires qui permettent de répondre à l’échéance de 2020 - voire avant - plutôt que du 100% FttH à plus longue échéance.

Philippe VARLET

Président de Somme Numérique

Vice-président du Conseil départemental de la Somme

Somme numérique 2017